Le logiciel

Après de nombreuses recherches sur Internet il s’est avéré que la broderie machine et plus généralement la couture était des domaines particulièrement délaissé par les développeurs open source.
Malgré quelques exceptions notables (Tau Meta Tau Physica,  Valentina), les rares logiciels open sources sont malheureusement le plus souvent à l’abandon.

 

soft_logoComme nous n’avons jamais eu l’occasion de toucher un logiciel de broderie du commerce nous sommes reparti de zéro avec un œil neuf.
De nombreux tutoriels vidéos sont disponibles sur internet permettant d’avoir une bonne idée des possibilité offertes par les logiciels propriétaires.

L’objectif est de mettre au point un logiciel d’édition multi-plateforme (linux, windows, mac), léger, intuitif et réellement intéractif, permettant une prise en main rapide par un public peu habitué (utilisation ponctuelles dans les hackerspaces et makerspaces notamment).

 

soft_koalaCe logiciel est aujourd’hui toujours en phase de développement, il n’est pas réellement utilisable par le grand public et certaines fonctions peuvent être encore buggées.
Même si certaines personnes de l’Electrolab ont déjà commencé à le prendre en main pour pouvoir faire des tests de broderie et nous faire des retours, les crashs ne sont pas si rares et l’interface est pour le moment réduite à son strict minimum (toutes les commandes se font par raccourcis clavier par exemple).

Il offre la possibilité d’être utilisé seul (pour la création de motifs destinés à des machines du commerce) ou en lien avec notre module de broderie (puisqu’il intègre une vue de pilotage de la machine)

 

soft_oursNotre logiciel se positionne en aval de la partie dessin vectoriel.
Ce domaine étant largement couvert en logiciels libre il nous a semblé inutile de perdre du temps à redévelopper des outils largement éprouvés et documentés.
Il utilise donc comme fichier d’entrée des fichiers SVG, un format standard et ouvert largement utilisé à la fois par le milieu du libre que par les logiciels commerciaux. Pour notre part nous éditons nos motifs avec Inkscape.

 

Les deux outils principaux disponibles à ce jour sont le linestitch et le birailStitch. Un troisième outil, le fillStitch (fonction de remplissage) est en cours de développement.

  • Le linestitch permet de disposer un motif le long d’une des courbes du SVG en choisissant son épaisseur et l’espacement entre les points.
    Ce point est parfait pour tous les contours ou les tracés décoratifs.
  • le birailStitch permet quand a lui de faire des points entre deux courbes (par exemple pour remplir la tige d’une fleur).
  • Le fillStitch permettra le remplissage de forme avec des motifs quelconques avec la possibilité de faire des remplissages courbes ou déformés.

A ce jour 9 motifs sont disponibles pour les linestitch et le futur remplissage allant du point droit à un motif étoile en passant par un point satin.
La création de motifs personnalisés est évidement dans notre liste de tâches.